Sous les néons et les beats d’un night-club, ils mêlent rock décomplexé, indie romantique et pop ensoleillée. Poussez la porte du Circus Cafe et oubliez tout le reste. Vous êtes chez vous.

Antoine Petit et Steven Mayence tenteront de vous faire croire qu’ils se sont rencontrés dans un bar, un soir tardif de septembre 2010, alors que la pluie bâtait les pavés froids des ruelles bruxelloises. La vérité, c’est que ceux qui allaient devenir le chanteur et le guitariste lead de Circus Cafe ont été réunis par une annonce internet.

Le projet « Circus » naît en 2013, quand le duo devient un quatuor. Couteau suisse venu de France, Martin de Gennes est chargé de la sonorité électro de Circus Cafe et de ses percussions. Bastien Scutnaire est à la basse, élevé au biberon par les légendes du funk. Enfin complet, le groupe sort son premier EP : The Next Wave.

En chemin, les quatre Bruxellois apportent leurs influences, leurs héros. C’est ce qui donne au groupe un son hétérogène, brute et tonique.
À partir de 2014, ils jouent aux quatre coins de Bruxelles et au-delà : de l’Atelier 210 à la Ferme du Biéreau, ils passent par Les Nocturnes de l’ULB et jouent même en altitude, lors d’un concert dans l’Atomium.

En 2018, Circus Cafe est prêt à sortir The Monster Inside Us, son premier album. Le quatuor compte bien se servir de leur monstre pour goûter à nouveau aux douceurs des nuits fluorescentes.

https://fr-fr.facebook.com/Circuscafemusic/